SMAK, Gand, Belgique

À l’occasion du 33eFilmfestival Gent (Festival du film de Gand),Agnès Varda, la réalisatrice française née à Bruxelles, a reçue le Joseph Plateau Lifetime Achievement Award.

En hommage à la réalisatrice, le festival du film a présenté une rétrospective de ses principales oeuvres. Pendant les années cinquante et soixante, Agnès Varda fut la leading lady du mouvement français de la Nouvelle Vague. Pour son dernier film, le documentaire Les Glaneurs et la Glaneuse (2004), elle est partie en chasse, avec les gens qui fouillent les poubelles après le marché afin d’y dénicher quelque chose de mangeable. 

Varda réalise aussi des installations vidéo, dont le S.M.A.K. présente deux exemplaires. Les Veuves de Noirmoutier occupe une place centrale. Autour d’une projection, qui présente des femmes vêtues de noir qui se rassemblent sur la plage, ces veuves sont présentées séparément sur 14 écrans. Les visiteurs peuvent s’asseoir sur l’une des 14 chaises et s’équiper d’écouteurs. Chaque écouteur est relié à l’un des écrans et permet au spectateur d’écouter l’histoire de l’une des veuves. Comme dans une bonne partie de ses films, Varda parvient une fois encore à relier le personnel au collectif.